Bibliographie​

Le livre interview de Harry Roselmack et d’Eric Mestrallet

Aujourd’hui, 30 à 40 % des enfants des banlieues sont en échec scolaire et le risque d’éclatement de la communauté nationale n’a jamais été aussi grand. C’est pour répondre à ces graves défis que l’école Alexandre-Dumas de Montfermeil a été créée par la Fondation Espérance banlieues. 
École associative issue de la société civile, cet établissement se distingue par la priorité qu’il accorde à la maîtrise de la langue française ainsi que par le caractère innovant de ses méthodes éducatives. De manière vivante et claire, ce livre-interview nous fait découvrir de l’intérieur cette école pilote qui a utilisé la liberté que lui donne son statut d’école indépendante pour apporter une réponse efficace et réaliste aux besoins éducatifs de ces enfants. Ils y retrouvent le goût de réussir à l’école et l’envie de participer positivement à la vie de la nation.

Lever du drapeau, amour de la France, vouvoiement, port de l’uniforme, équipes d’élèves interâges qui assument des responsabilités de service et de solidarité, disponibilité des professeurs en dehors des cours, autorité et discipline selon des modalités originales qui renforcent les parents dans leur rôle d’éducateurs : autant de caractéristiques et d’outils qui ont été forgés sur le terrain, pragmatiquement, par des hommes et des femmes totalement engagés dans leur mission au service des enfants des cités.

Les auteurs estiment, et c’est le sens même de leur démarche, que cette école de Montfermeil a inventé un nouveau modèle d’école capable de répondre aux défis éducatifs que la France doit absolument relever aujourd’hui. Le modèle vient d’être imité dans les quartiers nord de Marseille, et plus d’une dizaine d’autres projets sont en cours de construction dans son sillage. De quoi rendre un avenir prometteur aux jeunes des « banlieues de la République » et, plus largement, donner sa chance au vivre-ensemble.

Harry Roselmack est journaliste à TF1. Il est parrain de l’école pilote de Montfermeil.
Éric Mestrallet est chef d’entreprise et président de la Fondation Espérance banlieues qui a créé cette école.

Le livre d’Albéric de Serrant, directeur du Cours Alexandre Dumas

Le cours Alexandre Dumas fait partie de ces écoles qui changent la vie des élèves, qui fait naître des vocations, des passions, la curiosité. Albéric de Serrant nous raconte son parcours, celui d’un élève confronté à l’échec et aux fautes d’orthographe, celui d’un homme qui devait devenir prêtre et qui est finalement mari et père de cinq enfants, celui d’un directeur qui doute, qui cherche, et qui parvient à dénicher le talent que chaque enfant a en lui.

​L’école est située à Montfermeil, à deux pas de Clichy-sous-Bois et de la cité des Bosquets. Dix ans plus tard le quartier a changé, et l’école en préfabriqué fait partie de ce vaste chantier. L’enjeu est considérable : redonner le goût d’apprendre à des élèves déscolarisés ou démotivés, s’adapter à chaque enfant, créer de l’harmonie au sein de classes diverses avec des enfants venant de tous les horizons.

Albéric de Serrant nous raconte avec la passion qui l’anime, la genèse de cette aventure exceptionnelle, comment cette école est née, qui sont les professeurs qui l’animent avec lui, leurs parcours atypiques, leur vocation, quelles méthodes ont été testées et retenues, quelles règles se sont imposées pour structurer la journée des élèves…

Revue de presse

Pour consulter la revue de presse de la Fondation et en apprendre davantage sur ce nouveau modèle éducatif, cliquez ici !