Et si nous allions à la rencontre des élèves de CE ?

Au Cours La Passerelle, la classe de CE rassemble trois élèves de CE1 et quatre de CE2. Sagement installés derrière leurs bureaux et arborant fièrement leur uniforme, les élèves nous ont parlé de leur école, en compagnie de leur institutrice Madame Tixier.
Nous passons la porte : les murs de la classe sont décorés par de nombreux panneaux, cartes et frises de toutes les couleurs. Jusque-là, rien de bien étonnant pour une classe ! Pourtant, nous nous apercevons bien vite que nous ne sommes pas dans une classe comme les autres. Petit effectif, uniforme, autant d’indices qui témoignent du caractère unique de cette classe. L’institutrice soulève une différence majeure avec les autres écoles : il s’agit de la pédagogie qui est déployée.
Bien naturellement, la première question que nous posons aux élèves porte sur leurs centres d’intérêts. « Qu’aimez-vous étudier à l’école ? » leur demandons-nous. A notre grande surprise, aucun des sept élèves ne répond « l’art plastique et le sport ». Au lieu de cela, Lobna nous explique qu’elle aime par-dessus tout étudier le français. Pour Seiji, ce sont les mathématiques qui sont importants à ses yeux !
Très étonnés de ces réponses, nous nous tournons vers l’institutrice. Comment parvient-elle à donner à ses élèves ce goût pour les matières fondamentales ? « Il y a une règle d’or, nous répond-elle, partir du concret pour aller vers l’abstrait : voilà le secret ! »
Pour appliquer cette règle, les professeurs utilisent diverses méthodes, comme la méthode de Singapour pour les mathématiques. Certains professeurs s’inspirent également de la méthode Montessori en s’adaptant à chaque élève et en personnalisant les parcours en fonction des besoins et des capacités de chacun.
Et si vous doutez de notre histoire, venez voir par vous-même ! Nous serons très heureux de vous recevoir au cours d’un petit déjeuner du mercredi matin, ou lors de nos prochaines portes ouvertes.