La dictée muette

Une dictée sans dicter ?

Apprendre à écrire un mot à l’aide d’une image et de ses oreilles. Voilà une nouvelle méthode bien étrange. Cette nouvelle manière d’apprendre à écrire les mots, sans faute a été mise au point par une pédagogue Madame Lubienska de Lenval. Inspirée de la méthode montessorienne, elle permet à l’enfant de travailler en autonomie dans son apprentissage de l’orthographe.

L’exercice est simple : il s’agit d’associer le son à l’orthographe du mot représenté en image. Comment se déroule la dictée ? On attribue une liste d’images à l’enfant. Il va la chercher. Puis il va tenter d’écrire un à un les mots que lui évoquent les différentes images de la liste.

Madame Lubienska s’appuie sur le lien entre le son entendu et la façon dont s’écrit le mot. Au lieu de voir directement l’orthographe du mot pour le mémoriser, l’enfant va réfléchir davantage. En effet il apprend à découper lui-même la chaine sonore en prononçant le mot, par ce qu’il entend il parvient à construire le mot.

Au début : l’enfant étudie les sons que produit chaque groupe de lettres grâce à la bouche (le phonème). Il constate que pour chaque son, en passant son doigt sur, il y a un mouvement différent de sa langue, sa bouche ou ses dents. Il associe ce son à une lettre.

Après l’apprentissage de 2 ou 3 lettres il est capable de commencer à écrire quelques mots de la dictée n°1. Les dictées sont réparties en 66 listes de 9 mots. Les mots sont classés généralement par son (ex la dictée n° 12 sera composée de mots avec le son « ch »)

Ainsi les dictées muettes permettent non seulement à l’enfant d’acquérir un solide bagage en matière d’orthographe mais aussi à terme d’apprendre à lire en autonomie.

0 commentaire

Laisser un commentaire