Pourquoi nous Aider

Notre impact

Les écoles Espérance Banlieues, situées dans des quartiers en grande urgence éducative, ont pour mission de :

  • Favoriser l’accès de tous les enfants de banlieue à une instruction de qualité
  • Transmettre la connaissance et l’amour de la culture française

Pour relever les défis éducatifs propres à ce contexte, des marges de manœuvre plus importantes que celles des écoles ordinaires du système français sont nécessaires.  Or, ceci ne peut être possible que sous le statut d’école privée hors-contrat.

L’efficacité de ce système est vérifiée par les bons résultats des élèves lors d’examens extérieurs. Ainsi, le Cours Antoine-de-Saint-Exupéry à Asnières Nord (92), a présenté l’intégralité de ses élèves à l’examen d’admission dans l’enseignement public (examen habituellement passé par les élèves scolarisés dans le hors-contrat souhaitant réintégrer le système public), et a obtenu 100 % de réussite. Les élèves du Cours Alexandre-Dumas à Montfermeil (93), actuellement seul établissement du réseau ayant une classe de 3e, ont obtenu de bons résultats au brevet des collèges en 2015-2016 (le pourcentage n’est pas diffusé car les élèves sont trop peu nombreux pour qu’il soit représentatif).

Enfin, nos élèves qui étaient, souvent, en difficulté scolaire importante, voire en situation de décrochage, témoignent au bout de quelques semaines d’une grande joie à venir tous les matins en classe ! 

Une école dépendante de la générosité des donateurs

Comme toutes les autres écoles de la Fondation Espérance Banlieues, le cours La Passerelle est une école hors contrat : l’Education Nationale n’en assure pas le financement, ni les collectivités locales. Le développement de l’école et sa pérennité sont donc liés à la générosité de donateurs privés en faveur de cette action au service de la réussite scolaire.

L’école est financée et régie par l’Association Espérance Banlieues Pierre-Bénite qui se charge de réunir les fonds nécessaires au fonctionnement de l’école. Les fonds proviennent de dons privés et publics et aussi de la participation financière des familles d’environ 80 € par mois qui ne couvre que 10 à 15 % des frais de fonctionnement.

Pour en savoir plus sur notre financement, cliquez ici. ​

Pour l’année 2017-2018, le Cours la Passerelle a besoin de récolter 250 000 € pour financer les travaux et les frais de scolarité des élèves attendus.